RACISME, LES FEMMES

  • Bijal OZA Visiting Teacher, Dept. of French The Maharaja Sayajirao University of Baroda

Abstract

Quand je suis née,

J’étais simplement un bébé.

 

Qui ne savait pas sa caste ;

Mais connaissait sourire.

Qui ne savait sa couleur de peau ;

Mais aimait toutes les couleurs.

Qui ne savait pas sa religion ;

Mais avait l’innocence donnée par Dieu.

Qui ne savait pas sa nationalité ;

Mais saluait l’humanité.

 

Published
2019-04-28
How to Cite
OZA, B. (2019). RACISME, LES FEMMES. IJOHMN (International Journal Online of Humanities), 5(2), 3. https://doi.org/10.24113/ijohmn.v5i2.95